Actualité

Australie : Des milliards nécessaires pour sauver la barrière de corail

La situation est alarmante ! C’est en tout cas ce qu’affirment des scientifiques qui publient aujourd’hui une étude dans laquelle ils estiment les coûts du sauvetage de la Grande barrière de corail à 6,5 milliards d’euros.

C’est un endroit emblématique qui est aujourd’hui gravement menacé : la Grande barrière de corail, véritable joyau patrimonial de l’Australie, voit à présent sa survie reposer dans les décisions futures du gouvernement australien. Et les résultats d’une étude aujourd’hui parue dans le Estuarine, Coastal and Shelf Science journal sont clairs : il va falloir débourser pas moins de 6,5 milliards d’euros sur dix ans, faute de quoi la barrière sera au stade terminal d’ici cinq ans.

Classé au patrimoine de l’humanité, ce système corallien unique au monde est menacé par divers éléments tels que le réchauffement climatique, le développement économique, les ruissellements agricoles ainsi que par la prolifération d’étoiles de mers mangeuses de coraux, communément appelées acanthasters.

Preuve de la situation devenue ô combien critique, on estime aujourd’hui à 93% le taux de coraux touchés par le blanchissement, signe de la hausse de la température de l’eau.

Malgré des systèmes de récupération des polluants mis en place au cours de ces dernières années, la situation continue de s’aggraver, comme l’affirment Jon Brodie et Richard Pearson, deux chercheurs ayant participé à l’étude :

Le système actuel de gestion pour capturer les ruissellements polluants et affronter le changement climatique est clairement inadéquat pour empêcher de nouvelles dégradations.

Une situation sur laquelle les autorités australiennes vont devoir plancher de toute urgence !

Publié le jeudi 19 mai 2016 à 14:38, modifications jeudi 19 mai 2016 à 13:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !