Actualité

Aube : un boulanger condamné à payer une amende pour avoir trop travaillé

boulanger

Un boulanger de Lusigny-sur-Barse, dans l’Aube, a été condamné à une amende pour avoir trop travaillé.

Travailler plus pour gagner moins

Un boulanger a été condamné par la Direction régionale des entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi à payer une amende de 3.000 euros pour avoir trop travaillé dans l’Aube.

Comme chaque année, le commerçant aurait ouvert sa boutique tous les jours de la semaine, pendant l’été, dans sa petite commune dans l’Aube. Grâce aux touristes, cette période estivale lui permettait de rentrer dans ses frais pour l’année.

Plus de dérogation

Si la peine peut paraître aberrante, il s’agit d’une simple application de la loi. En effet, celle-ci impose au minimum un jour de repos par semaine, rapporte L’Est éclair.

Tous les commerçants qui décident d’ouvrir leurs commerces sans interruption doivent bénéficier d’une dérogation. Or, jusqu’en 2016, Cédric Vaivre en bénéficiait. Toutefois, celle-ci n’a pas été reconduite en 2017.

Une pétition a été lancée

Outrés, les habitants de cette petite commune ont lancé une pétition pour le soutenir. Christian Branle, le maire de Lusigny estime que les décrets encadrant l’ouverture des commerces devraient être adaptés aux spécificités locales.

La pétition de soutien au boulanger, lancée fin février, n’avait recueilli que quelques signatures. Cependant, depuis que l’affaire est passée, mardi dernier, sur TF1, de nombreux autres médias ont relayé l’info.

Publié le vendredi 16 mars 2018 à 14:42, modifications vendredi 16 mars 2018 à 12:21

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct