Actualité

Attentats de Paris et de Bruxelles : Mohamed Abrini arrêté en Belgique

En cavale depuis les attentats de Paris, Mohamed Abrini a été arrêté dans la municipalité bruxelloise d’Anderlecht.

Mohamed Abrini, alias brioche, était le dernier suspect recherché pour son implication dans l’organisation des attentats de Paris. Selon des médias belges, Mohamed Abrini a été arrêté, vendredi 8 avril, après cinq mois de cavale. Une source policière a confirmé à l’AFP cette interpellation.

Le belgo-marocain, âgé de 31 ans, avait été filmé le 11 novembre 2015 au volant d’une voiture, en compagnie de Salah Abdeslam, dans une station-service sur l’autoroute A1 en direction de Paris. Il était au volant de la Renault Clio qui avait servi à perpétrer les attentats deux jours plus tard. Le 12 novembre, Mohamed Abrini faisait également partie du convoi de voitures qui a rejoint la région parisienne. Après les attentats et contrairement aux autres terroristes, il repartira, seul, à Bruxelles le lendemain à 5h30 du matin.

Selon la radio-télévision flamande VRT, Mohamed Abrini serait également «l’homme au chapeau», soit le troisième suspect de l’attentat à l’aéroport de Bruxelles, le 22 mars dernier. Son ADN avait été retrouvé dans l’appartement rue Max-Roos, perquisitionné à Schaerbeek.

Toujours selon la radio-télévision flamande VRT, un deuxième suspect a été interpellé ce vendredi : Osama Krayem. Il s’agirait du suspect repéré à la station Pétillon le jour des attentats de Bruxelles. D’après la RTBF, Osama Krayem aurait acheté les sacs ayant servi lors des attentats du 22 mars.

Le parquet fédéral a déclaré dans un communiqué ce vendredi, l’arrestation d’autres individus dans le cadre des attentats à l’aéroport national de Zaventem et à la station de métro de Maelbeek. Leurs identités n’ont toujours pas été révélées.

Publié le samedi 9 avril 2016 à 12:10, modifications vendredi 15 avril 2016 à 8:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !