Actualité

Attentats de Bruxelles : Les deux kamikazes de l’aéroport identifiés

Au lendemain des terribles attentats de Bruxelles, la chasse à l’homme se poursuit. Alors qu’un terroriste a pris la fuite, les autorités ont d’ores et déjà identifié les deux kamikazes de l’aéroport de Zavantem.

Il était un peu moins de 8 heures quand deux terribles explosions ont retenti dans l’aéroport de Zavantem, à Bruxelles, le mardi 22 mars. Quelques minutes plus tard, une autre explosion se fait entendre. Cette fois-ci, c’est le métro bruxellois qui est pris pour cible.

Les premiers éléments de l’enquête ne laissent pas de place au doute. Il s’agit d’un attentat suicide. Mardi après-midi, l’Etat Islamique (EL) a revendiqué les attentats perpétrés à l’aéroport de Bruxelles et dans la station de métro Maalbeek.

Quelques heures après ces terribles attentats qui ont fait 31 morts et 250 blessés, selon le dernier bilan de la Cellule de crise, la police diffusait la photo de trois suspects qui sont les auteurs des attentats commis à l’aéroport de Zavantem.

Selon le bourgmestre de Zavantem, les trois hommes transportaient les bombes dans leurs valises. C’est le témoignage d’un chauffeur de taxi qui a permis d’obtenir cette information. Celui-ci a immédiatement appelé les autorités belges après la diffusion des portraits des terroristes.

En effet, le chauffeur de taxi a reconnu les trois hommes qu’il avait conduits le matin même à l’aéroport. C’est à Schaerbeek qu’il a pris en charge les trois hommes. Ces derniers transportaient trois valises, que le chauffeur a eu interdiction de toucher. Interrogé par la RTBF, le chauffeur de taxi a expliqué que les trois terroristes transportaient deux autres valises, qu’ils ont été obligés de laisser dans leur appartement.
Arrivés à l’aéroport, les trois hommes auraient emprunté des halls différents. Une information confirmée par la vidéosurveillance. La suite, on la connaît tous.

Deux hommes ont d’ores et déjà été identifiés. En effet, la RTBF rapporte que les deux kamikazes de l’aéroport sont les frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui. Ces derniers sont connus des forces de police puisqu’ils ont aidé Salah Abdeslam dans sa fuite après les attentats de Paris.

Le troisième homme, celui qui porte un chapeau sur la photo, est actuellement recherché par la police. Ce dernier est soupçonné d’avoir paniqué au moment de l’attentat, laissant derrière lui une valise qui n’a pas fait de victimes. Selon le site DH.be, ce troisième homme serait Najim Laachraoui. Ce dernier serait l’artificier des attentats de Paris.

Au lendemain des attentats de Bruxelles, la chasse à l’homme est lancée. Des perquisitions ont été menées dans la nuit de mardi à mercredi à Schaerbeek, rue Max Roos où, selon le site belge 7 sur 7, un engin explosif aurait été retrouvé.

 

Mise à jour à 13h52 :

Grâce aux indications du chauffeur de taxi, les enquêteurs ont pu remonter jusqu’à un appartement à Schaerbeek. A l’intérieur, ils ont trouvé 30 litres d’eau oxygénée, 150 litres d’acétone, 15 kilos de TATP ainsi qu’une valise remplie de clous. Les enquêteurs ont aussi mis la main sur un ordinateur qui était dans une poubelle dans la rue. Dans les fichiers se trouvait un document qui semble être le testament d(Ibrahim El Bakraoui qui disait :

Etre dans la précipitation, ne plus savoir quoi faire, s’il s’éternise, il risque de terminer au côté d’Abdeslam, dans une cellule.

Publié le mercredi 23 mars 2016 à 8:56, modifications mercredi 23 mars 2016 à 13:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !