Attentats de Bruxelles : des proches de victimes néerlandaises veulent poursuivre l’aéroport de Bruxelles

Deux familles néerlandaises attaquent l'aéroport de Bruxelles sous le motif que les voyageurs étaient insuffisamment protégés.

Les Belges ont tué ma sœur ! Et je vais me battre contre ça !

Deux familles de victimes, originaires des Pays-Bas et décédées dans l’attentat-suicide perpétré à l’aéroport de Zaventem à Bruxelles, veulent poursuivre l’aéroport devant un tribunal.

Ils estiment que les voyageurs n’étaient pas suffisamment protégés et prennent appui sur les revendications de la police aéronautique en matière de sécurité.

Les proches des victimes ont entamé des actions judiciaires.

Le frère d’une des victimes, Rasco Weah, a confié au journal néerlandais NRC que les représentants de l’aéroport ne lui avaient jamais donné les circonstances du décès de sa sœur Elita (41 ans), notamment si elle avait souffert.

Beaucoup de questions restent sans réponse. Nous ne savons rien. Si ce n’est qu’elle est morte. Les Belges ont tué ma sœur ! Je vais me battre contre cela

Dans un communiqué, un porte-parole de l’aéroport de Bruxelles déclare :

déplorer les décès et réitère ses condoléances aux familles. La société n’a pas connaissance d’une plainte formelle

Il souligne notamment que la sécurisation des espaces publics relève de la police fédérale.

Modifié : 15 avril 2016 10 h 34 min

Ce site utilise des cookies.