Attentats de Bruxelles : « Cette photo m’a sauvé la vie », affirme une survivante

Elle est l'un des symboles des attentats de Bruxelles survenus le 22 mars dernier. L'image de Nidhi Chaphekar, blessée, avait fait le tour du monde quelques heures à peine après les premières explosions. Aujourd'hui rentrée chez elle, en Inde, la jeune femme témoigne à cœur ouvert.

Hôtesse de l’air travaillant pour le compte de Jet Airways, Nidhi Chaphekar était présente dans l’aéroport de Bruxelles-Zaventem au moment des explosions meurtrières. Photographiée quelques minutes à peine après les détonations, cette femme de 42 ans est devenue en quelques minutes le symbole de la violence des attentats qui ont frappé la Belgique ce jour-là.

Très critiquée par beaucoup, la diffusion de la photo montrant cette femme de 42 ans, hagarde, couverte de sang et de poussière, cramponnée à un siège, a joué selon elle un rôle majeur dans sa survie, comme elle l’indique dans le média flamand anglophone Het Laatste Nieuws :

Des gens du monde entier m’ont soutenue dans ces moments difficiles. (…) Des milliers de personnes ont prié pour moi. Cela m’a donné beaucoup de force. Cette photo m’a sauvé la vie !

Sortie du coma au bout de 22 jours, Nidhi Chaphekar a subi pas moins de huit opérations, dont l’une avait pour but de retirer un clou qui s’était niché derrière son œil.

Survivante au sens premier du terme, la jeune femme a pu rentrer chez elle, à Bombay, jeudi dernier.

Celle qui a vécu l’horreur à Bruxelles n’espèrent pourtant qu’une seule chose : revenir, comme elle le confie avec émotion :

Ces docteurs, ces infirmiers sont mes héros. Ils m’ont donné une seconde chance après huit ou neuf opérations. Je leur ai promis de revenir un jour.

Modifié : 20 novembre 2016 1 h 25 min

Ce site utilise des cookies.