Actualité

Attentats des champs-Elysées : Hommage poignant ce matin, du compagnon de Xavier Jugelé

En ce mardi 25 avril, la France rendait hommage à Xavier Jugelé, décédé de 2 balles dans la tête lors de l’attentat des champs Elysées. Son compagnon, Etienne Cardilès, a fait un discours poignant.

Ce matin, 25 avril la nation rendait hommage au policier, Xavier Jugelé, mort sur les Champs-Elysées.

Xavier Jugelé a été tué dans la soirée du 20 avril lors de l’attentat survenu sur les Champs-Elysées. Ainsi, cet attentat qui a été revendiqué par Daesh et perpétré par Karim Cheurfi, a profondément choqué les Français. Aujourd’hui, à 10h, la France a décidé de rendre hommage à ce policier de 37 ans.

La cérémonie s’est donc déroulée dans la cour de la préfecture de police de Paris en présence des membres du gouvernement, de l’ancien président Nicolas Sarkozy, des représentants des associations de victimes du terrorisme. Étaient également présents les deux futurs candidats à la présidence, Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Un hommage vibrant du compagnon de Xavier Jugelé

Etienne Cardiles, le compagnon de Xavier Jugelé a prononcé un vibrant hommage. Il a évoqué son compagnon avec une extrême dignité, racontant sa première soirée sans son compagnon :

 rentré le soir sans toi, avec une douleur extrême et profonde qui s’apaisera peut-être un jour .

Même s’il a témoigné de sa douleur extrême , il a précisé “souffrir sans haine”. Il a ensuite évoqué la journée précédent la mort de son compagnon.

Un discours également destiné aux policiers

Cette douleur m’a donné le sentiment d’être plus proche que jamais de tes camarades qui souffrent, comme toi silencieusement, comme moi silencieusement. Pour ce qui me concerne, je souffre sans haine ,

a déclaré Etienne Cardiles, empruntant cette formule à Antoine Leiris dont la femme est morte lors de l’attentat du 13 novembre au Bataclan. En effet,  Antoine Leiris, dans un discours qui avait fait le tour du monde, avait déclaré :

Vous n’aurez pas ma haine

 

Il décrit son compagnon comme un policier dévoué à son métier

Etienne Cardiles explique qu’il refuse cette haine car elle ne ressemble pas à ce qu’était son compagnon

Cette haine, Xavier, je ne l’ai pas parce qu’elle ne te ressemble pas, parce qu’elle ne correspond en rien à ce qui faisait battre ton cœur, ni ce qui avait fait de toi un gendarme puis un gardien de la paix

Il dit de Xavier, que c’était un homme passionné de cinéma, de musique, de culture et dont « la tolérance, le dialogue et la tempérance étaient (les) meilleures armes »

Il conclut, avec ses mots bouleversants et empli d’amour

Tu vas rester dans mon cœur pour toujours. Je t’aime. Restons tous dignes et veillons à la paix et gardons la paix.

 

Xavier Jugelé a été élevé à titre posthume au rang de capitaine et fait chevalier de la Légion d’honneur. Originaire du Loir-et-Cher, il était membre de la 32e compagnie de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police de Paris.

Publié le mardi 25 avril 2017 à 15:25, modifications mardi 25 avril 2017 à 15:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !