Actualité

Attentat d’Orlando : Les victimes (presque) toutes identifiées

Deux jours après les attaques sanglantes perpétrées par Omar Mateen dans un club LGBT d’Orlando, 48 des 49 victimes ont pu être identifiées bien qu’une bonne moitié des familles soit toujours sans nouvelles.

50 morts (dont le tireur) et 53 blessées. C’est le bilan officiel de l’attentat survenu dans la nuit de samedi à dimanche dans un club gay d’Orlando, en Floride. Revendiqué par Daesh pour lequel il semblait avoir prêté allégeance, l’acte d’Omar Mateen, un américain afghan, s’inscrit comme le plus meurtrier perpétré aux Etats-Unis depuis le 11 septembre 2011 et les attentats du World Trade Center.

Dans une conférence de presse organisée hier, Paul Wysopal, un agent spécial du FBI, a affirmé que 48 des 49 corps avaient été identifiés mais que 24 familles seulement avaient pu être contactées. La liste des 24 premières victimes identifiées a quant à elle été diffusée par NBC News.

On peut ainsi y découvrir une large communauté gay latino parmi les victimes de ce massacre. Parmi eux, des hommes d’affaires, des étudiants, des ingénieurs, des pharmaciens…

Amanda Alvear, qui figure sur la liste des victimes, a pu poster une vidéo sur Snapchat prise au moment des premiers tirs, à l’intérieur du Pulse. Une vidéo récupérée et diffusée par le Daily Mirror, dans laquelle l’ambiance festive des premières secondes laisse très vite place à l’incompréhension et à la stupeur chez les fêtards présents dans la boîte de nuit :

Les hommages et les soutiens aux familles des victimes affluent depuis deux jours. Une pratique devenue tristement courante depuis, notamment, les attentats de Charlie Hebdo survenus en janvier 2015.

Publié le mardi 14 juin 2016 à 13:03, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !