Actualité

Attentat de Nice : l’allocution au JT de TF1 de Nicolas Sarkozy fait réagir

L’invité du Journal télévisée du 20h de TF1 hier soir était notre ancien président de la République et l’actuel chef du parti de l’opposition, les Républicains. Son intervention véhémente fait beaucoup parler depuis.

“Ras-le-bol” serait le mot adéquat pour exprimer le sentiment de beaucoup de français depuis le dernier attentat survenus il y’a quelques jours. De l’action nous désirons et il y a un politique qui l’a bien compris et qui s’est fait entendre hier soir au JT de TF1, Nicolas Sarkozy actuel chef de l’opposition et vraisemblablement candidat à l’élection présidentielle de 2017, n’a pas été tendre envers le gouvernement de Hollande. N’hésitant pas à fustiger le gouvernement actuel sur son incapacité à prendre des mesures sécuritaires sérieuses depuis les attentats de Charlie Hebdo. Il déclare :

tout ce qui aurait dû être fait depuis 18 mois ne l’a pas été.

Il joue avec les mots afin de rebondir et percuter les auditeurs et énumère des mesures comme ouvrir des centres de déradicalisation, l’expulsion des personnes étrangères fichées S et le placement en centre de rétention ou sous bracelet électronique de celles présentant un risque de radicalisation. Même s’il le dément fortement, on peut y voir un clin d’oeil discret sur son éventuelle candidature de 2017.

Avec cela, on engage vraiment la guerre.

Bien évidemment, certains n’ont pas tardé à réagir à cette intervention des plus véhémentes de l’ancien chef de l’Etat. L’heure n’est plus au rassemblement politique mais au déchirement politique.

Marine le Pen quant à elle propose son analyse pour rétablir la sécurité en France et accuse le gouvernement Hollande d’incapable.

Nous citoyens lambda, tout ce que l’on voit dans cette débâcle politique où chacun tire la couverture vers soi, c’est que notre chère France se meurt et que nos enfants perdent leur insouciance.

Publié le lundi 18 juillet 2016 à 14:12, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires