Actualité

Attentat de Nice : les derniers souvenirs en hommage aux victimes ont été retirés de la Promenade des Anglais

Une foule impressionnante de bénévoles est venue dimanche matin afin de retirer les messages, les dessins et les objets laissés par des milliers d’anonymes sur la Promenade des Anglais à Nice, en hommage aux familles des victimes de l’attaque effroyable perpétrée cet été. L’attentat terroriste avait fait 86 morts et plus de 400 blessés lors de la fête nationale du 14 juillet, au moment du traditionnel feu d’artifice.

Les nombreuses personnes chargées de collecter tous ces souvenirs et ces hommages poignants ont répondu à l’appel de l’association d’aide aux victimes Promenade des Anges. Les objets et les témoignages de solidarité déposés sur la Promenade des anglais et devant la plage du Centenaire ont été déplacés, à quelques mètres de là, au niveau du kiosque à musique du Jardin Albert-1er où de très nombreux souvenirs bouleversants avaient déjà été déposés depuis de nombreuses semaines.

L’hommage national très émouvant et solennel s’est déroulé ce samedi. L’hommage rendu par le chanteur Julien Clerc a bouleversé de nombreux français.

Vincent Delhomel-Desmaret, le secrétaire général de l’association Promenade des Anges est revenu sur cette impressionnante opération de transport des objets déposés en hommage aux disparus :

Maintenant que l’hommage national a eu lieu, nous déplaçons tous ces objets pour rendre la Promenade plus praticable, c’est ce dont nous étions convenus avec la municipalité, et nous el faisons aussi pour les mettre à l’abri.

La ville de Paris a connu et a appliqué un dispositif similaire après les attentats de Charlie Hebdo, de l’Hyper Cacher et du 13 novembre, les souvenirs, les mots et les objets déposés ont été collectés par la municipalité et sont allés enrichir les collections des musées pour témoigner de cette tragédie pour les générations futures et pour garder une trace de tous ces élans de solidarité face à la barbarie et à la violence des multiples attentats qui ont été perpétrés sur le territoire national ces dernières années.

La ville de Nice n’a pas encore proposé de solution pour la conservation de ces objets a indiqué Vincent Delhomel-Desmarest :

Nous cherchons un lieu, nous sommes en contact pour cet aspect mémoriel avec Jean-Jacques Ailagon.

L’ancien ministre Jean-Jacques Ailagon est actuellement président de la mission pour la candidature de Nice à l’inscription par l’Unesco de la promenade des Anglais sur la liste du patrimoine mondial.

La ville de Nice tente de panser ses plaies après cet été 2016 endeuillé suite à l’attentat du 14 juillet.

Publié le lundi 17 octobre 2016 à 17:30, modifications lundi 17 octobre 2016 à 17:30

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !