Actualité

Attentat de Nice : Certaines victimes « ont perdu des proches » lors des attentats de Paris

Certaines victimes des attentats à Paris, le 13 novembre dernier, ont déjà perdu des proches lors de l’attentat de Nice, ce jeudi 14 juillet à Nice.

Huit mois après les attentats de Paris et Saint-Denis, certaines victimes du 13 novembre « ont perdu des proches » sur la Promenade des Anglais. Un drame dans le drame, lors de l’attaque qui a fait au moins 84 morts à Nice, jeudi 14 juillet.

Pour Caroline Langlade, ancien otage du Bataclan et vice-présidente de l’association Life for Paris, chaque attentat renvoie les victimes à ce douloureux passé. Dans son association, qui compte 700 membres, certaines victimes ont perdu des proches sur la Promenade des Anglais.

Après avoir dormi deux courtes heures, la jeune femme a déclaré d’une voix émue que :

Certains ont perdu des proches, d’autres ont des blessés dans leur entourage. Nous rencontrons les mêmes situations qu’il y a huit mois. (…) Nous avons un groupe de parole privé sur Facebook, c’est ainsi qu’on l’a appris. (…) Malheureusement, certains ont déjà connu plusieurs attentats. Et l’on sait bien que ce n’est pas parce qu’on a été touché une fois qu’on est immunisé. Comme si cela s’inscrivait dans un quotidien surréaliste. Mais à chaque fois, on en bave toujours autant.

Si l’aide aux proches des victimes s’est améliorée, Caroline Langlade déplore toutefois que l’unité politique en vigueur en novembre ait explosé ce vendredi, l’opposition ne ménageant pas l’exécutif.

Vendredi, à la mi-journée, environ 2 500 personnes avaient déjà été prises en charge, grâce à une cellule dotée de nombreux standardistes qui s’était ouverte vers 1 h 30 du matin. En novembre, cette étape s’était révélée particulièrement laborieuse, avec des numéros d’urgence saturés et des annonces de décès parfois abruptes.

Publié le samedi 16 juillet 2016 à 18:37, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !