Actualité

Attentat de Londres : L’Etat islamique revendique l’attaque

Le groupe État islamique a revendiqué dimanche soir l’attentat de Londres, qui a fait sept morts et 48 blessés dans la nuit de samedi à dimanche.

Le groupe État islamique a revendiqué dimanche 4 juin dans la soirée l’attentat de Londres qui a coûté la vie à sept personnes, dans la nuit de samedi à dimanche.

En effet, dans un communiqué via son agence de propagande Amaq, le groupe terroriste a déclaré être à l’origine de l’attaque à la voiture bélier et à l’arme blanche.

« Un détachement de combattants »

Dans la déclaration mise en ligne et publiée lundi à Beyrouth, Daech a qualifié les trois assaillants, abattus par la police britannique, de « détachement de combattants » :

Un détachement de combattants de l’État islamique a exécuté l’attaque d’hier à Londres.

Le dernier bilan de l’attentat est de sept morts et une cinquantaine de blessés, selon les autorités britanniques. Côté français, le bilan est de un mort. Le ministre des Affaires étrangères a annoncé dimanche qu’il y avait sept blessés et un disparu

Scotland Yard a annoncé qu’elle progressait « de manière significative » dans l’identification des trois assaillants qui ont semé la terreur dans le centre-ville de Londres samedi.

En effet, selon les autorités britanniques, l’un des trois hommes avait récemment loué la camionnette. Celle-là même qui a été utilisée pour foncer sur les piétons sur le London Bridge.

En outre, douze personnes ont été arrêtées dans la journée de dimanche. Les interpellations ont eu lieu à Barking, une banlieue de l’est de la capitale britannique.

D’après Le Monde qui a relayé une information de la chaîne Sky News, la police vérifierait si d’autres personnes sont impliquées dans la préparation de l’attentat. Des policiers lourdement armés se sont notamment rendus au domicile de l’un des trois suspects abattus lors de l’attentat.

En France, la section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête pour « tentatives d’assassinat en lien avec une entreprise terroriste ».

Il s’agit d’une procédure habituelle compte-tenu de la présence de Français parmi « les victimes d’un acte terroriste à l’étranger ». Par ailleurs, Jean-Yves Le Drian a annoncé qu’il se rendrait à Londres ce lundi 5 juin.

Deux précédents attentats au Royaume-Uni

Il s’agit de la troisième attaque à caractère terroriste en Grande-Bretagne en moins de trois mois.

Le 22 mars, sur le Pont de Westminster, un homme seul avait fait 5 morts. Il s’agissait d’une double attaque à la voiture bélier et au couteau.

Enfin, l’attentat suicide à Manchester le 22 mai à la fin d’un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande avait fait 22 morts et 116 blessés.

Toutes deux ont également été revendiquées par l’Etat islamique.

Publié le lundi 5 juin 2017 à 7:58, modifications lundi 5 juin 2017 à 7:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !