Actualité

Attentat de Bangladesh : Le pays en deuil national

Après le massacre dans un restaurant situé à Dacca (Bangladesh) de 20 otages, le gouvernement a décrété le deuil national pendant deux jours à compter de ce dimanche 3 juillet 2016.

Drapeaux en berne sur les bâtiments officiels, le calme pèse lourd au Bangladesh. Le pays est en deuil national pendant deux jours à compter de ce dimanche 3 juillet 2016. Après la prise d’otage sanglante vendredi dans un restaurant de la capitale, Dacca, le Premier ministre, Sheikh Hasina, a fait une déclaration et sommé les extrémistes à :

Cesser de tuer au nom de la religion.

Alors que l’attentat a été revendiqué par l’EI, le ministre de l’Intérieur, Asaduzzaman Khan, assure de son côté que les assaillants feraient partie d’un groupe extrémiste bangladais, le Jamaeytul Mujahdeen Bangladesh, un groupe djihadiste interdit depuis plusieurs années.

Il s’agit de jeunes hommes très instruits qui ont fréquenté l’université.

Les noms et photos des assaillants abattus lors du raid ont été diffusés par la police. Un 7e homme serait actuellement en train d’être interrogé.

Ce n’est pas la première fois que le Bangladesh est marqué par des attaques meurtrières. Mais il semble que la violence ait atteint son apogée.

Parmi les victimes figurent neuf Italiens, sept Japonais et un Américain. L’Italie a annoncé le décès de neuf de ses ressortissants et le Japon a déploré la mort de sept de ses ressortissants. Quant au gouvernement du Bangladesh, il ne veut pas croire à la présence d’organisations comme Daesh ou l’EI, la crainte sans doute de créer la panique et de faire fuir les investisseurs.

Publié le dimanche 3 juillet 2016 à 12:03, modifications dimanche 3 juillet 2016 à 12:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !