Actualité

Attentat Cambrils : Le véhicule a été flashé en région parisienne avant l’attaque

L’Audi A3 à bord de laquelle cinq hommes ont foncé dans la foule dans la nuit du 17 au 18 août à Cambrils avait été flashée en région parisienne la semaine précédente.

STORY - Episode 6/12

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Attentat Espagne

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Le véhicule dans lequel cinq djihadistes ont mené une attaque dans la station balnéaire de Cambrils est passé par la France.

En effet, selon une information du Parisien de dimanche 20 août, l’Audi A3 noire a même été flashée en région parisienne. Une semaine avant les attentats.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, juste après minuit, cette Audi A3 a foncé sur la promenade du bord de mer de cette station balnéaire située à 120 km au sud de Barcelone.

Ensuite, l’Audi avait percuté une voiture de la police. Une fusillade s’en est suivie et la police avait tué les cinq occupants du véhicule.

Ainsi, une femme a été tuée et six personnes, dont un policier, ont été blessées.

Cependant, hormis ce transit par la France, aucun lien concret n’a été établi entre l’hexagone et les attentats survenus en Espagne.

Coopération policière et judiciaire européenne

L’information révélée par Le Parisien émane de la coopération policière et judiciaire lancée à l’échelle européenne. L’objectif était de recouper un maximum d’informations sur d’éventuels complices et permettre de faire avancer l’enquête.

Le parquet antiterroriste de Paris a ouvert une enquête puisque 30 Français ont été blesses au cours des attentats de Barcelone et Cambrils.

Ce sont les policiers français qui ont retrouvé cette Audi A3 dans leurs fichiers avant d’en informer leurs homologues espagnols.

En outre, un autre véhicule attire aussi l’attention des enquêteurs.

En effet, il s’agit d’une Ford Focus dans laquelle un homme a été retrouvé mort, tué de plusieurs coups de couteau, jeudi en fin d’après-midi, dans un parking de Sant Just Desvern, en périphérie de Barcelone.

La voiture avait forcé un barrage de police plus tôt dans la journée.

Or, les enquêteurs soupçonnent que le terroriste, toujours en fuite, des Ramblas a utilisé la Ford Focus pour s’enfuir.

Le Parisien explique que le suspect aurait pu forcer le propriétaire de la voiture à franchir ce barrage de police avant de le tuer.

D’après un témoignage, une personne a été aperçue en train de sortir de la Ford Focus et de courir pour quitter le parking, où le corps a été découvert.

Les attentats en Espagne pourraient donc avoir fait une quinzième victime.

Depuis, les contrôles routiers ont été intensifiés pour traquer le jeune terroriste présumé. Notamment dans la province de Gérone, frontalière avec la France.

Par ailleurs, les pays de l’Union européenne avaient été mobilisés par l’Espagne pour retrouver une Kangoo blanche. Celle-ci pourrait appartenir à la cellule terroriste et aurait pu passer la frontière.

La voiture a finalement été retrouvée en Espagne.

Ce lundi 21 août, les policiers catalans ont d’ailleurs diffusé sur Twitter un avis de recherche écrit en français :

Publié le lundi 21 août 2017 à 18:47, modifications lundi 21 août 2017 à 18:47

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !