Actualité

Après les attentats du 13 novembre, soirée McDonalds et joints pour Salah Abdelslam

Selon le témoignage de lycéens, Salah Abdelslam aurait passé la fin de sa soirée du 13 novembre avec des lycéens.

L’attentat du 13 novembre restera l’attaque la plus meurtrière en France avec un bilan de 130 morts et 413 blessés. Les terroristes ont simultanément attaqué Le Bataclan, des terrasses de café ainsi que le Stade de France où se jouait un match de l’Equipe de France. Tous les terroristes du 13 novembre sont morts à l’exception de Salah Abdelslam, le seul survivant du commando qui ne s’est pas fait exploser.

Pendant des mois, il était l’homme le plus recherché de France avant d’être stoppé dans sa cavale à Molenbeek, en Belgique. Celui qui purge actuellement sa peine à Fleurgy-Mérogis a passé le reste de sa soirée du 13 novembre dans une cage d’escaliers en compagnie de lycéens. Après les attentats, l’homme se serait réfugié au 9e étage d’une tour de la cité Vauban, à Châtillon dans les Hauts-de-Seine, un lieu connu pour être un lieu de deal. Il rencontrera une bande de lycéens après avoir acheté du McDonalds. Il passera environ trois heures en leur compagnie.

Aujourd’hui, un des lycéens témoigne.

On mangeait notre McDo avec deux copains quand on l’a vu arriver vers 1h du matin. Il avait l’air d’un mec normal. On a commencé à discuter, il était sympa, alors, il est resté avec nous. Il voulait manger, puis dormir, je crois, alors, il a demandé à un gars du McDo d’en bas de lui indiquer un endroit calme.

Le lycéen explique que pendant la soirée, les joints circulaient. Les lycéens et Salah Abdelslam ont discuté jusqu’à 4h du matin alors que Paris était encore sous le choc des évènements du 13 novembre.

Il nous a beaucoup parlé de lui, il nous a raconté qu’il travaillait dans la maintenance des trams en Belgique. Il nous a parlé de sa fiancée, il nous a dit qu’il allait bientôt se marier.

Un mensonge puisque le terroriste avait été licencié du Stib en 2011 et avait quitté sa fiancée trois jours avant les attentats.
Au cours de la soirée, les téléphones des lycéens ne cessent de vibrer avec des alertes sur le lourd bilan des victimes qui s’alourdit au fil de la nuit. La bande de lycéens regarde même une vidéo prise au Bataclan pendant l’attaque. Il évoque que le terroriste était “curieux”.

Quand on a commencé à regarder des vidéos, c’était la vidéo où on entend les coups de feu au Bataclan, il est venu derrière un pote qui avait le téléphone, il n’avait pas d’émotion particulière. Il regardait ça, il disait que c’était triste. Il avait l’air de s’en rendre compte de ce qu’il se passait.

Le lycéen affirme que le terroriste portait probablement sa “ceinture d’explosifs”, vu la doudoune gonflée qu’il portait. Cette ceinture explosive qu’on retrouvera dans une poubelle à Montrouge. A la fin, les lycéens le laissent dans un coin pour qu’il dorme. On sait que Salah Abdelslam sera récupéré par des amis qu’ils l’exfiltreront vers la Belgique le matin du 14 novembre.

Deux jours après, les lycéens découvrent la véritable identité du terroriste sur un avis de recherche. Actuellement, le terroriste n’a révélé aucune information aux autorités françaises.

Publié le jeudi 16 juin 2016 à 13:20, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !