Actualité

Anonymous déclare la guerre à l’État Islamique

Le groupe de hackers activistes Anonymous a menacé l’Etat Islamique, après les attentats commis vendredi dernier à Paris. Dans une vidéo postée sur sa chaîne YouTube et un tweet sur son compte officiel, le groupe a déclaré la guerre aux terroristes et a assuré que « rien n’arrêtera le mouvement d’agir contre les extrémistes ».

Ne vous y trompez pas : #Anonymous est en guerre contre les #Daesh. On continuera à attaquer le #IslamicState. Nous sommes également meilleurs pirates. #OpISIS.

Le tweet publié dimanche 15 novembre sur le compte @GroupAnon a été émis suite à la diffusion d’une vidéo via le compte YouTube Daark Vader, dans lequel le groupe réagit aux attaques dans la capitale Française qui ont déjà fait, selon le plus récent bilan, 130 morts.

Dans la vidéo de deux minutes, un élément d’Anonymous, sous l’iconique masque de Guy Fawkes, promet “lancer la plus grosse opération jamais réalisée” contre l’Etat Islamique (EI), qui devra s’attendre à des cyberattaques massives.

Les Anonymous du monde entier vont vous traquer.

Ajoute le porte-parole.

Sachez que nous vous trouverons et nous ne vous laisserons pas vous en sortir.

A poursuivi la voix derrière le masque.

On peut entendre pendant l’enregistrement :

La guerre est déclarée. Préparez-vous. Le peuple Français est plus fort que vous et se relèvera de cette atrocité encore plus fort.

Ce n’est pas la première fois qu’Anonymous s’insurge contre l’EI. Après l’attaque de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo en janvier de cette année, le groupe a annoncé et lancé plusieurs actions dans le cadre de la campagne #OpISIS sur Twitter.

Depuis les attaques à Charlie Hebdo et une épicerie juive en France, qui avait fait 17 morts, les pirates informatiques ont démantelés près de 149 sites associés à l’EI, selon les données recueillies par le magazine américain Foreign Policy. En plus des pages web, ils ont attaqués plus de 100 000 comptes sur Twitter et supprimés 5900 vidéos de propagande extrémiste.

Un des éléments d’Anonymous a compilé près de 26 000 comptes Twitter associés à l’EI et créé une page qui a été la cible de tentatives d’attaque par des membres de l’État Islamique et ses partisans.

Les Anonymous revendique l’interception d’un groupe d’hackers pró-EI, le CyberCaliphate, soupçonné d’utiliser au moins 10 comptes Twitter à partir d’une adresse IP au Koweït. Le groupe militant a expliqué dans des déclarations à l’Epoch Times que les comptes de l’EI ont une durée de vie d’environ huit heures avant d’être suspendu par Twitter. Selon Anonymous, après dix suspensions consécutives, les comptes disparaissent pendant quelques semaines, sous un autre nom, mais avec le symbole du CyberCaliphate et avec la même adresse IP.

Publié le lundi 16 novembre 2015 à 17:39, modifications lundi 16 novembre 2015 à 17:39

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !