Actualité

Allemagne : Un véhicule fonce dans la foule à Münster faisant plusieurs morts et de nombreux blessés

Un homme a foncé dans la foule dans la ville de Münster, au nord-ouest de l’Allemagne, avant de se suicider. Plusieurs personnes sont mortes et une trentaine ont été blessées. 

Ce samedi 7 avril, une voiture a foncé dans la foule à Münster, dans le nord-ouest de l’Allemagne.

Cette attaque s’est déroulée sur la place de Kiepenkerl, où se trouvent plusieurs bars et restaurants. Le conducteur du véhicule s’est suicidé par balles.

Plusieurs morts, des blessés graves.

En outre, sur son compte Twitter, la police a indiqué que cette attaque a fait « des morts et des blessés ». Par ailleurs, elle a recommandé d’éviter le centre-ville. Des médias allemands évoquent le bilan provisoire de trois morts. Un porte-parole de la police indique de son côté que trente personnes ont été blessées, dont six sont en danger de mort. L’attaque est survenue sur la terrasse du Kiepenkerl, à deux pas de la cathédrale de Münster.

Dans cette ville de Rhénanie du Nord-Westphalie, il s’agit d’un haut-lieu touristique, typique de la ville. Le quartier est connu pour ses nombreuses terrasses l’été. Et l’hiver, pour le marché de Noël. Justement, après l’attentat de Berlin en 2016, le secteur, interdit aux voitures, a été réaménagé pour empêcher des attaques à la voiture bélier.

Ainsi, le véhicule aurait foncé sur une terrasse bondée.

Le conducteur s’est tué quand il est sorti du van.

A indiqué Der Rheinische Post, précisant qu’un périmètre de sécurité a été mis en place dans la vieille ville. La police fouille les lieux, à la recherche d’explosifs.Le journal Der Spiegel a annoncé sur son site internet que les autorités allemandes estimaient à ce stade de l’enquête qu’il pouvait s’agir d’un attentat. Toutefois, la police n’a pour l’instant pas confirmé le caractère terroriste de l’événement. Par ailleurs, elle a exhorté à la prudence sur les réseaux sociaux, en demandant aux internautes de « ne pas faire de spéculations ».

En effet, si la piste de l’attentat est envisagée avec beaucoup de sérieux, celle d’un acte personnel est également largement étudiée par les enquêteurs.

Le quartier entièrement bouclé

Des images diffusées à la télévision allemande montraient plusieurs véhicules de police et de pompiers stationnés dans le centre de cette ville de plus de 300.000 habitants.

En outre, des policiers, dont l’un lourdement armé, étaient stationnés devant des banderoles de sécurité.

L’Allemagne a déjà été frappée par un attentat à la voiture bélier en décembre 2016 sur un marché de Noël. Faisant 12 morts, il a été revendiqué par l’organisation Etat islamique. Son auteur, le Tunisien Anis Amri, avait été tué quelques jours plus tard près de Milan.

Publié le samedi 7 avril 2018 à 18:28, modifications samedi 7 avril 2018 à 19:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !