Actualité

Alain Decaux : décès du plus célèbre conteur d’Histoire

L’écrivain, académicien, homme de télévision, Alain Decaux est décédé ce dimanche 27 mars 2016.

L’historien le plus célèbre de France, qui a incarné pendant près de 50 ans l’Histoire à la radio puis à la télévision, est décédé dimanche 27 mars à l’Hôpital Georges-Pompidou à Paris, à l’âge de 90 ans.

Elu à l’Académie Française en 1979, il fut ministre délégué en charge de la Francophonie sous le second gouvernement de Michel Rocard (de 1988 à 1991).

Cependant, c’est pour sa passion et ses talents de narrateur qu’Alain Decaux est devenu célèbre. Il a notamment contribué à vulgariser l’Histoire en créant et animant de nombreuses émissions devenues cultes.

En effet, pendant des années, ce conteur hors pair et à la mémoire prodigieuse, apprenait aux français les grandes et petites anecdotes de l’Histoire de France. Son éloquence, sa gestuelle, lunettes sur le bout du nez nous restent en mémoire, sachant jouer à merveille sur les silences, les suspens et les rebondissements.

Il créa l’émission de radio La tribune de l’histoire, diffusée de 1951 à 1997. Puis, il s’attaqua à la télévision dès 1956 avec La caméra explore le temps (avec son comparse André Castelot) qui resta à l’antenne pendant 10 ans.

Puis vinrent les émissions Alain Decaux raconte, ou Alain Decaux face à l’Histoire et en enfin Le dossier d’Alain Decaux. Il va ainsi être présent sur le petit écran chaque mois, une heure durant et traiter d’un personnage ou d’un événement ayant marqué le cours de l’Histoire.

Il réussira la prouesse de demeurer 46 ans à l’antenne (un exploit aujourd’hui).

Je ne suis pas un historien, je suis un écrivain d’histoire

répétait-il volontiers.

Outre ses talents de « professeur d’Histoire », ce fut un écrivain talentueux, auteur d’une quarantaine d’ouvrages sur l’Histoire. Cela lui vaudra, même, d’être couronné par la prestigieuse Académie Française pour son ouvrage Letizia : Napoléon et sa mère.

Il fut également, pendant plus de 35 ans, aux côtés de Robert Hossein pour ses spectacles interactifs sur l’Histoire (Jules César, Jean-Paul II …).

Depuis 1999, il existe un prix Alain Decaux de la francophonie (récompensant les nouvelles d’écrivains francophones).

Il a été élevé en 2014 à la dignité de grand ‘croix de la Légion d’Honneur.

François Hollande a salué un homme

qui avait la passion de l’Histoire, qui aimait la France et voulait que la République transmette à chacun la compréhension du monde.

Un message fort de sens en ces temps troublés.

Publié le lundi 28 mars 2016 à 7:53, modifications lundi 28 mars 2016 à 7:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !