Actualité

Air France : Les hôtesses refusent de porter le voile en Iran

Avec la reprise des vols vers l’Iran, les hôtesses de l’air refusent le port du voile en escale à Téhéran.

Suspendue en 2008, suite aux sanctions internationales, Air France reprendra à partir du 17 avril prochain sa liaison ParisTéhéran. Lorsque l’avion foulera la piste de l’aéroport, le personnel de bord devra se plier à la loi iranienne. Ainsi, les hôtesses seront obligées de porter un pantalon, une veste longue et de se voiler les cheveux dès la sortie de l’avion.

L’Iran demeure une République islamique, le port du voile est obligatoire pour toutes les femmes en public, comme la loi iranienne l’exige depuis la révolution de 1979. De nombreuses employées d’Air France se sont ainsi révoltées contre l’obligation de porter un voile dès la sortie de l’avion.  Refusant de porter le voile, des hôtesses de la compagnie aérienne française réclament le droit de refuser de voler vers Téhéran.

Pas question de porter un jugement sur le port du voile en Iran. Pour les représentants du personnel, le problème réside dans la contrainte et non les costumes du pays. Les syndicalistes réclament donc la possibilité de refuser de se rendre à Téhéran, sans impact salarial, inscription dans le dossier professionnel ou répercussion sur les plannings.

Air France souligne que les règles iraniennes sont imposées à toutes les autres compagnies aériennes et que la tolérance et le respect des coutumes des pays desservis font partie des valeurs de l’entreprise.

En Arabie Saoudite, les hôtesses de l’air doivent porter une abaya (robe longue qui couvre tout le corps), mais ne sont pas obligées de se voiler le visage, contrairement aux Saoudiennes.

Publié le dimanche 3 avril 2016 à 15:51, modifications dimanche 3 avril 2016 à 15:51

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !