Actualité

Aides lance une campagne de prévention virale sur les réseaux sociaux

L’association Aides qui lutte contre la maladie du Sida a pensé une nouvelle campagne de prévention très particulière et le moins que l’on puisse dire c’est que certains vont s’en souvenir.

Depuis le mardi 9 juin, certains utilisateurs des réseaux sociaux sont susceptibles de recevoir un message pour le moins inquiétant. Les Twittos pourraient ainsi recevoir ceci : “Le sida vous suit”. Pas très rassurant et plutôt carrément flippant.

Si vous recevez “Le sida vous suit” dans votre messagerie, pas de panique. Ceci n’est pas un message terroriste mais le fruit de la réflexion des bénévoles qui travaillent au sein de l’association Aides qui essaye de lutter contre le virus VIH. Pas facile d’essayer de toucher le plus de Français possible, chaque année, pour essayer de faire une bonne prévention. Les gens sont inondés de messages de diverses associations. Il y a les associations qui luttent contre le cancer, contre la malnutrition des enfants ou encore qui oeuvrent pour que chacun ait un toit et de quoi manger chaque jour. Dans ce flot ininterrompu de messages, il faut se démarquer. Aides a donc pensé à une campagne de prévention virale.

Avec le développement des réseaux sociaux, Twitter, Facebook et Instagram sont devenus des médias incontournables. Attention, les utilisateurs des sites de rencontres Tinder et Grindr pourront aussi être touchés. Ces réseaux sociaux brassent une très forte population. Les utiliser devient donc un formidable moyen de communication.

Ainsi avec le message diffusé par Aides “Le sida vous suit” l’utilisateur sera curieux de cliquer dessus pour voir ce qu’il en retourne. La campagne s’appelle Moi, le Sida. Il était important pour Antoine Henry, responsable communication d’Aides, que le message viral s’immisce dans la vie des gens sans crier gare comme le fait la maladie dans la réalité malheureusement. Il faut souligner que 6.000 nouveaux cas de Sida sont détectés chaque année. 150.000 personnes sont porteuses du VIH dont 30.000 l’ignorent.

Il est important de réagir face à une maladie qui ne se manifeste que très tardivement. Des panneaux publicitaires seront aussi dressés sur les murs de la mairie de Paris. Le plus important, n’oubliez pas : Sortez couvert.

Publié le mercredi 10 juin 2015 à 14:57, modifications mercredi 10 juin 2015 à 14:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !