Actualité

Affaire Maëlys : L’enquête avance-t-elle ?

La petite Maëlys, âgée de 9 ans, a disparu en Isère il y a déjà cinq jours. L’enquête a-t-elle avancé ? Faisons un point sur la situation…

STORY - Episode 6/86

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Affaire Maëlys

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Toujours aucune nouvelle de la petite Maëlys, âgée de neuf ans, qui a disparu lors d’un mariage dans l’Isère samedi dernier. C’est vers 3h du matin que la fillette a été vue pour la dernière fois, dans la nuit du 26 au 27 août.  Malgré l’ampleur incroyable des recherches, il n’y a pour l’instant aucune avancée significative dans l’enquête. Aucune idée de l’endroit où pourrait se trouver la fillette…

Cinq jours après la mystérieuse disparition de la petite fille, faisons un point sur cette terrible situation. La situation est très angoissante et les espoirs s’amenuisent de jour en en jour…

Une étrange disparition

Le mariage se déroulait à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Le mariage a débuté sous la pluie, en début d’après-midi, laissant finalement place au beau temps. Cette commune paisible a entendu les coups de klaxons pour célébrer les noces.

D’après une habitante qui vit non loin de la salle des fêtes, il s’agissait d’une très grande fête. Voici ce qu’elle a déclaré à France Info :

On était dans le jardin quand les invités ont commencé à arriver. On entendait tout ce qui se disait au micro et, visiblement, le photographe n’arrivait pas à réunir tout le monde pour les photos, tellement il y avait d’invités.

Vers 3h du matin, l’alerte est donnée par le DJ : quelqu’un aurait-il vu Maëlys, qui assistait au mariage avec ses parents ? Tous les invités commencent alors à chercher la fillette. Peut-être s’est-elle égarée ? Ou s’est-elle endormie quelque part ? Moins d’une heure après, les autorités sont prévenues.

C’est le début du cauchemar pour la famille de l’enfant et pour les mariés et leurs invités. Car malgré les recherches, personne ne trouve de traces de la petite fille. Elle s’est mystérieusement volatilisée. Les gendarmes prennent l’affaire très au sérieux et débutent le quadrillage du secteur.

Des recherches infructueuses

Le dimanche 27 août, les recherches s’organisent. Les alentours sont fouillés, et la végétation particulièrement dense n’aide pas les chercheurs. Puis, les points d’eaux sont dragués. Mais dimanche soir, toujours rien. Alors l’enquête se poursuit. Les 180 invités du mariage sont convoqués pour être interrogés. Les casiers judiciaires sont passés au peigne fin. Le concierge du lieu du mariage est entendu. Son logement est même perquisitionné.

Devant ce piétinement et cette incompréhension générale, un appel à témoin est rapidement lancé, à la demande de la procureure de la République de Bourgoin-Jallieu. On apprend ainsi que Maëlys est originaire du Jura, qu’elle mesure 1m30 et pèse 28 kilos. Elle a la peau mate, les yeux marrons et les cheveux châtains. Toute personne ayant des informations peut appeler le 04 76 37 00 17. Rapidement, l’appel a été relayé sur les réseaux sociaux, les Français se mobilisant pour tenter d’aider à retrouver l’enfant disparue.

Plusieurs témoignages

Rapidement, les invités et proches de la fillette se sont manifestés pour apporter leur témoignage. Car oui, c’est bel et bien un drame pour toutes ces personnes qui participaient à un moment de fête. On a ainsi pu entendre l’un des invités raconter ce qu’il s’était passé :

Dans la salle, le DJ de la soirée a annoncé au micro qu’une enfant avait disparu. Du coup, tout le monde s’est mis à chercher, dans la salle des fêtes, puis dehors. C’était l’angoisse. On a d’abord pensé qu’elle dormait dans un coin après une partie de cache-cache. Mais au bout d’une heure, comme on n’avait rien trouvé, les gendarmes ont été alertés. Ils sont arrivés et ont fouillé tous les véhicules, pris les coordonnées de toutes les personnes qui étaient présentes.

La disparition a finalement été qualifiée d’enlèvement, même si pour l’instant, l’alerte enlèvement n’a pas été déclenchée puisqu’il manque des preuves. L’enquête n’avance guère… Mais un homme, apparemment un proche du père de la fillette, a été placée en garde à vue le jeudi 31 août au matin…

Un homme placé en garde à vue

C’est un homme âgé de 34 ans qui a été placé en garde à vue ce jeudi matin, aux alentours de 10h. Hier soir, il était toujours en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur la disparition de la petite Maëlys. Le suspect était présent à la réception du mariage au moment de la disparition de l’enfant. S’il a retenu l’attention des forces de l’ordre, c’est que son témoignage était incohérent. Son emploi du temps notamment, passé au peigne fin par les enquêteurs, présente des incohérences troublantes.

Pourtant, l’homme n’est pas connu des services de police et de gendarmerie pour des délits majeurs comme des faits d’agression sexuelle ou d’agression sur mineur, mais juste pour des petites infractions.

La garde à vue a donc pour objectif de clarifier l’emploi du temps de cet homme. Car il s’est absenté pendant la soirée, à un moment qui pourrait correspondre à la disparition de Maëlys. Le Parquet a tenu à préciser qu’il ne fallait pas tirer de conclusions hâtives et que c’était surtout un travail de vérification de l’emploi du temps de cet homme. La maison de ce dernier a été perquisitionné par les forces de l’ordre.

On ne sait pas exactement qui est l’homme placé en garde à vue. Certains affirment qu’il n’était pas invité au mariage et qu’il a accompagné le père de Maëlys au dernier moment. Mais ces informations ne sont pour l’instant pas vérifiées.

Un autre homme placé en garde à vue

Un deuxième homme, âgé de 34 ans également, a été placé en garde à vue ce vendredi 1er septembre. Selon la procureure de la République de Bourgoin-Jallieu, Dietlind Baudoin, la garde à vue a pour objectif de confronter les déclarations de ces deux individus car il y a des incohérences dans leurs emplois du temps. Pour l’instant, on n’en sait pas plus…

Les recherches se poursuivent

En parallèle de cette garde à vue et des interrogations menées par les enquêteurs, les recherches se poursuivent. Des renforts ont été envoyés sur place pour quadriller le secteur et essayer de découvrir ce qui a pu arriver à l’enfant. Un hélicoptère, deux drones, des plongeurs et des maîtres-chiens passent le territoire au peigne fin. Sans succès pour le moment. Pourtant, nombreux sont ceux à estimer qu’il y a forcément quelqu’un qui a vu quelque chose !

Les investigations se poursuivent donc, pour tenter de retrouver Maëlys. La maman de la petite fille est suivie psychologiquement, et n’est pour l’instant pas sortie du silence. Il semblerait qu’elle soit très choquée, ce qui est facilement compréhensible…

On espère que l’enquête finira par aboutir et que Maëlys sera retrouvée saine et sauve. Déjà cinq jours que la fillette a disparu… A suivre…

Publié le vendredi 1 septembre 2017 à 11:03, modifications lundi 29 janvier 2018 à 15:19

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !