Actualité

Affaire Maëlys : la dépouille de la petite fille bientôt remise à ses parents

Huit mois après la disparition de la petite Maëlys à Pont-de-Beauvoisin en Isère, le corps de la petite fille va être rendu a ses parents et ses obsèques pourront ainsi être organisées.

L’autopsie du corps de Maëlys, dont les résultats n’ont a l’heure actuelle pas été divulgués, s’est terminée récemment. La famille peut désormais organiser les obsèques de la petite fille, après la délivrance d’un permis d’inhumer par la justice.

L’autopsie s’est terminée récemment

Le corps de la petite fille a été retrouvée le 14 février dans le massif de la Chartreuse, après les aveux de Nordahl Lelandais. Celui-ci a conduit le soir même les enquêteurs sur le lieu ou la dépouille de la petite avait été laissé. Sur place les enquêteurs avaient constaté que la mâchoire de l’enfant avait été fracturée. Ce dernier a avoué avoir tué Maëlys, mais assure que le geste était “involontaire”: il lui aurait donné une claque alors qu’elle pleurait dans sa voiture, ce qui aurait entraîné sa mort.

Pour Me Marie Grimaud, avocate de l’association Innocence en danger, partie civile dans cette affaire, cette étape aussi dure soit-elle est nécessaire dans l’étape de deuil et de re-construction pour la famille de Maëlys. Elle a ainsi expliqué au micro de BFMTV

Ce qu’il y a de plus dur pour les familles, c’est de ne pas avoir connaissance des causes de la mort, ce que réellement a vécu son enfant.

Et d’ajouter

Ne pas savoir, c’est ouvrir une espèce de fantasme assez difficile à vivre. (…) Réduire cet imaginaire, en ayant des causes beaucoup plus certaines sur ce qu’a pu vivre leur enfant, va leur permettre d’avancer avec une histoire et donc se concentrer sur cette histoire

Maëlys a disparu lors d’un mariage la nuit du 26 au 27 août dernier. Nordhal Lelandais a de suite été soupçonné dans l’affaire de la disparition de la petite fille. L’ancien militaire a nié toute responsabilité et  a clamé  son “innocence” durant prés de six mois.

La famille peut désormais organiser les obsèques

Six mois de silence insoutenable pour la famille de la petite Maëlys. Nordhal Lelandais a finalement avoué le meurtre après la découverte d’une trace ADN de la fillette dans son véhicule. Depuis son arrestation et son incarcération, Nordhal Lelandais a également avoué le meurtre du Caporal Noyer disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 près de Chambéry. Son crâne avait été retrouvé en septembre.

Depuis, des affaires de disparitions ont été rouvertes dans plusieurs parquets.

Publié le lundi 21 mai 2018 à 12:53, modifications lundi 21 mai 2018 à 12:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !