Actualité

Accident à Rochefort : la ridelle du camion serait en cause

Après le terrible accident qui s’est déroulé tôt ce matin à Rochefort, la police tente désormais de déterminer les causes de l’accident. Un problème de ridelle serait à l’origine de la collision entre le camion et le bus scolaire.

Quelques heures après la terrible collision entre un bus scolaire et un camion dans la commune de Rochefort en Charente-Maritime, on en sait un peu plus sur ce drame qui a coûté la vie à six adolescents.

Sous le choc, les deux chauffeurs impliqués ont été placés en garde à vue. Jérôme Servolle, du syndicat UNSA police, a indiqué :

Les tests d’alcoolémie et toxicologiques pratiqués sur les deux chauffeurs sont négatifs.

D’après les premiers éléments de l’enquête, l’accident aurait été causé par la ridelle du camion, c’est-à-dire la barrière métallique qui permet de contenir la marchandise. En effet, la procureure de la République de La Rochelle a déclaré :

C’est un camion-benne dont la ridelle latérale s’est ouverte (…) et a cisaillé le côté latéral du bus qui venait dans l’autre sens.

La police tente désormais de comprendre pourquoi la ridelle s’est ouverte. Nos confrères du Parisien rapportent que le chauffeur du poids lourd a expliqué «qu’il n’avait rien remarqué d’anormal en faisant le plein», soit quelque temps avant l’accident. Que s’est-il passé ? Ce sera aux enquêteurs de le découvrir.

Jérôme Servolle ajoute :

A ce stade de l’enquête, aucune hypothèse n’est écartée, que ce soit le problème technique du crochet métallique de la ridelle qui a pu céder au passage du car ou une quelconque responsabilité (humaine).

Six adolescents ont été tués dans l’accident. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place dans les quatre établissements scolaires où étaient inscrits les collégiens et les lycéens à bord du bus.

Publié le jeudi 11 février 2016 à 18:53, modifications vendredi 12 février 2016 à 10:18

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !