Actualité

400 radars tourelles prévus pour 2019 : Pourquoi seront-ils plus difficiles à déjouer ?

En plus de contrôler la vitesse, les 400 radars tourelles en cours d’installation dans l’Hexagone, pourront déceler 10 autres types d’infractions.

Depuis la crise sans précédent qui a eu lieu en France avec l’apparition du mouvement des Gilets jaunes, les radars ont été malmenés. En effet, le passage à 80km/h n’a pas plus à nombreux d’entre eux qui n’ont pas hésité à vandaliser plusieurs radars pour exprimer leur mécontentement.

Le manque à gagner s’élèverait à 430 millions d’euros d’après nos confrères du Parisien. Mais la solution a été trouvée pour pallier ce problème. 400 radars tourelles (Mesta fusion 2) dernière génération sont prévus en France pour cette année 2019. Et ils seront bien plus difficiles à déjouer mais aussi à vandaliser.

Des radars à 4 mètres de hauteur

Nos confrères de FranceInfo ont révélé que ces nouveaux radars peuvent contrôler jusqu’à 30 véhicules en même temps sur 8 voies de circulation. En plus de contrôler la vitesse, ils peuvent également vérifier le port de la ceinture, l’utilisation du téléphone au volant, le non-respect des feux rouges mais aussi les distances de sécurité. En effet, ces appareils possèdent chacun une caméra de 36 millions de pixels d’après le magazine L’Argus.

Si pour le moment ces radars sont uniquement homologués pour le contrôle de vitesse, cela risque donc rapidement de changer avec la loi de la modernisation de la justice du XXIe siècle.

A noter également qu’ils sont à 4 mètres de hauteur et que les vandaliser sera une chose bien moins aisée que cela était le cas pour les radars cabines selon le gouvernement.

Une dizaine de ces radars sont déjà installés à Marseille et Strasbourg depuis février 2018. Si 400 radars de ce type sont prévus pour 2019, il faudra en compter trois fois plus pour 2020.

Publié le mardi 2 avril 2019 à 14:30, modifications mardi 2 avril 2019 à 12:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct