Actualité

Ouragan Ophelia : Ciel jaune et ambiance de fin du monde en Bretagne et dans l’ouest de la France

Les vents de l’ouragan Ophelia au large de l’océan Atlantiques ont eu des conséquences jusqu’en Bretagne et dans l’ouest de la France.

La Bretagne et l’ouest de la France ont été plongés ce lundi 16 octobre dans une atmosphère crépusculaire sous un ciel de nuages ocres.

En effet, l’ouragan Ophelia, le plus important jamais enregistré dans l’est de l’océan Atlantique, a pris naissance à 1.200 km au sud-ouest des Açores. Après avoir touché les îles des Açores, il est passé à l’ouest du Portugal, soufflant au large de la Bretagne ce lundi pour finir sa course dramatique en Irlande.

Cependant, le passage de cette tempête post-tropicale n’a pas seulement généré des vents violents, il a également bouleversé l’ensemble de la météo. Avec des conséquences parfois dramatiques.

Du sable du Sahara

Ainsi, l’ouragan Ophelia, en plus de tourbillonner avec des vents qui ont soufflé à plus de 150km/h sur l’Irlande, a favorisé un fort flux de vent venu de loin. Venu du sud-sud-est. Or, dans son sillage, du sable du Sahara arraché par le vent a flotté dans l’air. Tout comme des odeurs d’incendie en provenance du Portugal. Voici pourquoi la Bretagne s’est réveillée ce matin sous un ciel jaune aussi impressionnant. Celui-ci s’est ensuite étendu à l’ouest de la France.

C’est un phénomène remarquable.

A souligné Hervé Le Cam, adjoint à la responsable du service prévision de la direction inter-régionale Ouest de Météo France.

Or, le phénomène était également perceptible dans d’autres départements de l’ouest. De plus, le ciel jaune, qui a pris parfois des teintes sépia, s’est accompagné de températures élevées pour la saison. MétéoFrance a notamment relevé 19°C à Brest ce lundi à 08h00.

À l’avant d’Ophelia, il y a un flux de sud qui souffle depuis quelques heures. Il ramène les fumées des incendies du Portugal. Et le sable du Sahara.

A-t-il ajouté.

Une information qui a été corroborée par le site Internet Météo Bretagne, qui prenant appui sur 70 stations météo a confirmé :

Il s’agit des particules de sable qui sont en suspension dans l’air breton depuis maintenant samedi. Et qui sont responsables de cette atmosphère étrange.

Pour rappel, une trentaine de personnes ont été tuées par les feux de forêt qui ont embrasé dimanche le Portugal. La région voisine de Galice, en Espagne a également été affectée par ces incendies.

Or, après plusieurs mois de sécheresse, le passage de l’ouragan Ophelia a ravivé les foyers d’incendie.

Publié le mardi 17 octobre 2017 à 9:39, modifications mardi 17 octobre 2017 à 9:39

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !