Actualité

En 2016, les homosexuels pourront enfin donner leur sang !

Il était temps ! La ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé il y a peu de temps que les homosexuels allaient enfin pouvoir donner leur sang. Mais malheureusement cette bonne nouvelle en a apporté une mauvaise, puisqu’il faudra respecter certaines conditions.

Actuellement, il est interdit pour les hommes ayant eu une relation avec un autre homme de donner leur sang, c’est ce que le site de l’établissement français du sang indique. Mais cette information va apparemment bientôt être supprimée, puisque la ministre des affaires sociales de la santé et des droits des femmes actuelle, a annoncé officiellement que les homosexuels pourront donner leur sang à partir de l’année 2016.

Cette annonce est donc très importante dans l’avancée du combat contre la discrimination, mais malheureusement il y a encore certaines conditions à respecter pour les homosexuels. Effectivement, les homosexuels qui voudront donner leur sang devront pendant 12 mois ne pas avoir de relations sexuelles avec un autre homme. Tandis que les hétérosexuels eux, doivent attendre seulement quatre mois et ce, en cas de changement de partenaire ou de prise de risque. Par contre, pour le don de plasma, la règle est la même pour tout le monde puisque peu importe la sexualité de la personne, le temps d’attente est le même pour tous.

Mais il y a une explication à ce délai d’attente, puisque c’est le temps qu’il faut pour que l’infection et que le virus se déclare dans le corps humain. Mais alors ce que souhaiteraient savoir de nombreuses personnes, c’est la raison pour laquelle ce délai est plus long pour les homosexuels. Marisol Touraine s’est alors exprimée à ce sujet.

Les premiers dons nous permettront de réaliser des études et, s’il n’y a pas de risques, les règles qui s’appliquent aux homosexuels seront rapprochées des règles générales l’année qui suit.

Dans cette optique, nous allons réécrire les questionnaires à remplir lors d’un don de sang pour préciser les conditions pour les homosexuels, mais également pour les hétérosexuels ayant des pratiques à risques, par exemple avec des prostituées.

Cette justification ne semble pas convaincre grand monde, et l’association SOS Homophobie a alors tenu à réagir dans un communiqué de presse.

La fin de l’exclusion systématique et à vie des homosexuels et bisexuels masculins des dons de sang est une chose bien mais le maintien des discriminations fondées sur l’orientation sexuelle est dommage.

Forcément, le sujet n’a pas tardé à faire polémique sur les réseaux sociaux, et les internautes n’ont alors pas hésité à donner leur avis.

C’est donc un pas de plus dans ce combat contre la discrimination, mais malheureusement, elle s’efface pour mieux se faire remplacer par une autre. On espère que cette nouvelle étape permettra par la suite d’obtenir une égalité pour tous, et que les homosexuels ne seront plus soumis à des conditions spécifiques, même si ça devrait être le cas depuis maintenant de nombreuses années.

Nous vous laissons donc nous donner votre avis quant à cette nouvelle information. Les justifications de Marisol Touraine vous ont-elles convaincus ?

Publié le jeudi 5 novembre 2015 à 13:15, modifications jeudi 5 novembre 2015 à 13:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !