Actualité

Le 19 septembre va-t-il devenir la « journée d’hommage à toutes les victimes du terrorisme »?

François Hollande en présence de nombreux ministres, doit prononcer un discours destiné à l’ensemble des victimes du terrorisme, ce lundi aux Invalides. La secrétaire d’Etat à l’aide aux victimes a précisé que « toutes les victimes d’attentats terroristes, toutes les associations de victimes seront naturellement invitées ».

Depuis 1998, des associations françaises rendent hommage, chaque 19 septembre, aux victimes du terrorisme. Une date qui pourrait revêtir un caractère officiel dès cette année, dans une période où la France est lourdement frappée par les attaques jihadistes.

Le tweet de Juliette Méadel, secrétaire d’Etat chargée de l’Aide aux victimes, semblait annoncer une cérémonie inédite.

Le 19 septembre 1989 est, a-t-elle ajouté,

Une journée qui correspond à un ancien attentat que vous avez connu puisque c’est le DC-10 d’UTA.

En effet, un avion DC-10 français de la compagnie UTA effectuant la liaison Brazzaville-Paris explosait en vol au dessus du Niger. L’attentat avait fait 170 victimes, dont 54 Français. Un attentat organisé par le pouvoir libyen du colonel Muammar Kadhafi.

Cependant, avec la multiplication des attaques terroristes, le 19 septembre est désormais contesté par certaines victimes.

Moi, je ne crois pas du tout à la concurrence victimaire.

A encore déclaré la secrétaire d’Etat.

Ce discours du président répond à un besoin de reconnaissance des victimes d’attentats terroristes, à un besoin de solidarité (…) nous avons été atteints dans notre chair, dans nos valeurs républicaines. La République doit donc rendre cet hommage et manifester ainsi sa solidarité et son soutien.

Les organisateurs, rejoints cette année par l’association “13 novembre : Fraternité et vérité” évoquent ainsi huit attentats

dans lesquels il y a eu des Français tués, du 20 septembre à aujourd’hui : le 13 novembre à Paris et Saint-Denis (130 morts), le 15 janvier à Ouagadougou (30 morts dont deux Français), le 13 mars à Grand-Bassam en Côte d’Ivoire (19 morts, quatre Français), le 22 mars à Bruxelles (32 morts, un Français), le 1er juin à Gao au Mali (quatre morts, un Français), le 13 juin un policier et sa compagne assassinés chez eux à Magnanville (Yvelines), le 14 juillet à Nice 86 personnes tuées sur la promenade des Anglais. Enfin, le 26 juillet, un prêtre est égorgé dans son église près de Rouen.

Guillaume Denoix de Saint Marc, le directeur général de l’Association française des victimes du terrorisme (l’AFVT), a perdu son père dans la catastrophe du DC-10 d’UTA. Il convient aisément que choisir une date qui convienne au plus grand nombre est difficile. D’autant que le 19 septembre est un jour très important pour lui :

De façon égoïste, on a envie que ça reste une journée un peu personnelle

A-t-il reconnu, tout en militant pour que le 19 septembre devienne une journée d’hommage national, mais il comprend que les familles des victimes du 13 novembre n’y soient pas favorables.

Il y a des attentats qui retiennent moins l’attention du public et des médias. Les noyer au sein d’un attentat plus visible et récent, c’est encore plus les noyer

De son côté, la Fédération nationale des victimes d’attentats et d’accidents collectifs (la Fenvac) insiste sur le fait que « ce sont les associations de victimes qui ont convié le président de la République, et non l’inverse ».

Inscrire cette journée au calendrier officiel risque, selon son directeur, Stéphane Gicquel, « de dénaturer l’identité de cet événement: l’hommage gagnerait en solennité peut-être, mais perdrait en liberté de parole ».

Cette année en tout cas, l’hommage se déroulera lundi 19 septembre dans la matinée, à l’Hôtel national des Invalides et sera présidé par le président de la République qui prononcera un discours. Une minute de silence sera également observée.

Plus d’un millier de personnes, victimes et proches, devraient assister à la cérémonie, durant laquelle le nom de chaque victime sera cité.

Publié le lundi 19 septembre 2016 à 14:09, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !